Retrouver ses photos volées

TOUTE REPRODUCTION OU REPRESENTATION TOTALE OU PARTIELLE SANS L'AUTORISATION EXPRESSE PRÉALABLE DE L'AUTEUR "LE MONDE DE TIWIT" EST INTERDITE ET CONSTITUE UNE CONTREFAÇON SANCTIONNÉE PAR LES ARTICLES L.335-2 ET SUIVANTS DU CODE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE.

Protection ses photos sur Internet contre le volJ’ai constaté en parlant avec plusieurs blogueuses nail artistes que souvent ont été confronté au vol de nos photos malgré le fait qu’on est pris le temps de les protéger ou non.

J’avais d’ailleurs écrit un article sur comment protéger ses photos sur Internet contre le vol, il y a de cela déjà plus d’un an. Je vous conseille également de le lire si vous souhaitez limiter le nombre de vol.

http://www.lemondedetiwit.fr/un-peu-de-moi/geek/protection-ses-photos-sur-internet-contre-le-vol/

J’y avais consacré une petite partie sur comment retrouver ses photos volées : partie que je vais développer plus amplement aujourd’hui.
Ce sont des méthodes et des moyens que j’utilisent régulièrement et qui me permet de détecter l’utilisation de certaines de mes photos sans mon consentement.

Il existe surement d’autres méthodes plus efficaces mais pour l’heure je ne les connais pas.

Ne jamais laisser passer un emprunt illicite

La première chose à savoir c’est qu’il ne faut jamais laisser passer un emprunt illicite.

Je vous donne un exemple concret.

Vous avez repéré une de vos photos sur un site qui ne cite pas sa source et vous vous dites que ce n’est pas grave, ce n’est juste qu’un emprunt.

Malheureusement, d’autres personnes vous sur ce site et trouveront peut être votre image intéressante. A leur tour ils décideront de mettre votre image sur leur site et ainsi de suite.

Cela m’est arrivé une fois et mon image s’est vite retrouvé sur plus de 30 sites dans lesquels aucuns ne citaient la source et certains même affirmaient d’être les auteurs.

Quand on est partie dans cet engrenage, il n’y a pas dix mille solutions, soit on accepte de laisser courir son image et d’oublier qu’on en est l’auteur soit on prend le temps d’envoyer un message à chacunes des personnes qui vous ont volé l’image pour demander réparation.

Je vous conseille dans le cas où l’on vous aurait emprunté une de vos photos sans votre consentement, de toujours demander une compensation, au minimum : un lien vers votre site et la présence de votre nom ou de retirer l’image de leur site.

Certaines personnes sont correctes et répondent à votre demande mais on est souvent obligé de menacer qu’on va faire appel à un avocat pour faire respecter ses droits d’auteur.

Repérer à quel type de vol on fait face.

Une chose à savoir avant de se lancer à la recherche de nos photos volées, c’est qu’il existe principalement deux types de vol bien distincts.

La repompe ou copie hébergée

Le premier vol surement le plus connu du grand public est la repompe.

Alors qu’est ce que c’est ?
Il s’agit tout simplement du prélèvement et de l’hébergement à nouveau de votre image sur le site du voleur. En gros, la photo ou fichier hébergé sur votre site sont copier depuis votre site puis coller et hébergé surle site du voleur.

Selon les mesures de protection que vous avez prises, la tache peut être plus ou moins difficile pour y parvenir : Suppression de filigrane, intégration graphique, …

Le hotlink

Le deuxième type de vol, un peu plus barbare dans le terme est le hotlinking des images.

Qu’est ce que c’est ?
Il s’agit là d’afficher directement votre image (toujours hébergée sur votre serveur) sur le site de l’emprunteur. En gros, le voleur a juste fait un lien sur son site vers votre image et l’affiche (le lie) sur son site.

J’espère avoir été assez explicite. :/ J’ai un doute.

Dans ces deux cas, il existe des méthodes pour retrouver ses photos et des parades sont possibles dans les cas des Hotlinks.

Retrouver ses photos volées

Passons enfin au point le plus important : comment réellement retrouver nos photos volées.

Dans le cas d’une copie hébergée

Il faut le savoir de suite, il est impossible de détecter toutes les copies. Cependant, on peut facilement retrouver celles qui vous causent le plus grand préjudice, car ce sont en général les plus visibles.

Google Similar Images

https://www.google.fr/imghp?hl=fr&tab=ii&authuser=0

Google ImagesLe moyen que j’utilise le plus est le moteur de recherche Google.
Et oui, on ne le diras surement jamais assez Google est notre ami et encore plus depuis quelques mois.

En effet, Google a ajouté un outil utilisant la recherche d’images qui à comme fonctionnalité de chercher des images par similarité visuelle.

Il s’agit de l’outil Google Similar Images qui donne à Google un peu plus d’avance sur ses concurrents.

Comment l’utiliser ?

Il faut se rendre sur la page Google Image, je vous ai mis le lien ci-dessous. Ensuite, on clique sur l’icone appareil photo.

Une fois ceci fait, on a une boite qui s’ouvre comme sur la capture d’écran ci-dessous.

Il nous est indiqué qu’on à le choix d’entrer soit l’URL de l’image soit d’importer une image qui se trouve sur notre ordinateur. Il nous reste plus qu’à cliquer sur recherch et Google Images va chercher pour nous toutes les images similaires à celle donnée.

J’ai décidé pour mon exemple de trouver toutes les images similaires à mon nail art lapin.

Je vous met une capture d’écran du résultat de Google Images. Il faut savoir que j’ai tronqué l’image. J’ai juste fait une capture d’écran du début du résultat, il avait une petite dizaine de site dans lequel mon image apparait.

Bien entendu, le site où vous avez posté votre image doit ressortir dans la recherche, normalement en première position.

TinEye

Site officiel de TinEye : http://www.tineye.com/

TinEyeCet outil est un outil très performant. Ce moteur de recherche permet de retrouver toutes les images correspondant à une « signature visuelle » de l’image que vous lui adressez en paramètre.

Il s’affranchit même de la taille, du recadrage, du redimensionnement d’un fichier image et des retouches effectuées sur la photo.

Il suffit d’indiquer l’url d’une photo ou d’uploader un fichier et Tineye vous indiquera non seulement les copies de l’image, mais aussi les versions retouchées. Les résultats ne sont pas exhaustifs, mais il y a déjà de quoi faire.

Tineye est cependant un peu redondant avec la recherche Google à partir d’une image. Je lui préfère google similar images.

Dans le cas d’un hotlinks

Utilisation des commandes dans Google Images

Cette méthode ne fonctionne que pour les images indexées par le moteur de recherche.

En utilisant la syntaxe suivante, on demande à Google Images d’afficher toutes les images non affichées sur les pages de notre site (dans mon cas : lemondedetiwit.fr) mais dont les URL comportent dans leur code en mention l’adresse de notre site (toujours lemondedetiwit.fr pour mon cas)

La ligne de commande est la suivante :
-site:L'URL DE VOTRE SITE inurl:L'URL DE VOTRE SITE

Pour mon site cela donnera cette commande ci :
-site:lemondedetiwit.fr inurl:lemondedetiwit.fr

Et voici le résultat obtenu pour mon site.

Petite explication de cette ligne de commande.
La commande site: permet de restreindre une recherche à un site.
Le signe - devant site: , demande à Google d’éliminer ce critère des résultats de recherche, au lieu de l’utiliser.
L’attribut inurl: permet de rechercher un mot spécifique ou une expression clé dans l’url d’un site.

Cette méthode n’est pas très très efficace. C’est pourquoi, j’utilise un outil disponible sous WordPress.

Utilisation d’un outil sous WordPress

Beaucoup de blogguers utilisent WordPress et j’en fait partie.

Sous WordPress, il existe un pluggin qui permet de gérer les hotlinks de manière intuitive : il s’agit de l’extension anti-hotlink « PickPocket » produit par Semageek.

Il répond parfaitement aux attentes.

Je l’ai installé sur ce blog et il est très facile à utiliser, autant pour un néophyte que pour un utilisateur averti.

Son installation se fait comme toutes les extensions WordPress : sur votre tableau de bord, cliquez sur ‘Extensions’, puis ‘Ajouter’ et cherchez ‘PickPocket’. Enfin, cliquez sur ‘Installer maintenant’.

Vous pourrez obtenir plus d’informations sur le site de son auteur, Olivier.

Site officiel : http://www.semageek.com/pictpocket-un-plugin-wp-qui-identifie-et-bloque-les-voleurs-de-contenu/

Via la console d’admin de WordPress, ce plugin permet de trouver les sites qui affichent vos images. Vous pourrez en un clic :

  • autoriser ou pas le site de manière permanente,
  • bloquer le site qui se verra attribué une image de remplacement à la place de votre image,
  • et classifier chaque site dans l’une des 4 familles : Défaut, Masqué, Lien de confiance ou Moteur de Recherche.

Un plugin très efficace et vraiment simple à utiliser que je conseille vivement.

Je suis désolée pour tous ceux qui se trouvent sur d’autre système comme Overblog,… Je ne me suis pas renseignée pour savoir si ce genre d’outil existe également chez eux.

En attendant que les internautes se sensibilisent aux droits d’auteurs et apprennent à respecter le travail d’autrui n’hésitez pas à user de toutes ces petits moyens qui sont à votre distribution.

J’espère que cet article vous sera utile et vous aidera à retrouver une partie de vos photos volées.

13 réponses à Retrouver ses photos volées

  1. coucu ma belle, merci pour ton article, je me demandais comment tu faisais pour trouver autant de photos volees, je vais tester ca après^^
    Bisouilles

  2. Très bon article ma belle, merci pour ce partage d’info qui sera + qu’utile surtout en ce moment^^
    Bisous ma belle=) ;)

  3. Merci ! je ne connaissais pas et ça peut être très utile.

  4. Merci pour cet article très complet ! Faudra que je teste tout ça…
    Je t’avoue que ça me déprime un peu quand même, toujours l’impression de ne pas en faire assez pour protéger mon contenu (ce sont mes textes évidemment qui me préoccupent le plus). J’ai déposé sur Copyright France pour le moment + les mentions légales…

  5. vraiment très instructif, merci :)

  6. CouCou :) Mercii pour l’infos ;) mais y-a pas en version pour #LesNuls ? :$

  7. Et bien merci beaucoup pour cet article très instructif, je suis allée faire un tour sur ton autre article et j’ai décidé de mettre mon blog sous licence Creative Commons :) Il vaut mieux être prudent avec ce genre de chose car le vol de photos est vraiment très courant. Encore merci ! Bisous !! ♪

  8. merci pour cet article ma belle, c’est très intéressant!!
    gros bisous

  9. Super! Merci, c’est super gentil de nous expliquer! Bisous :)

  10. hello ma belle!!
    merci pour tes explications et surtout d’avoir pris le temps de nous faire cet articles!!
    y’en a qui son vraiment sans gêne ppffff
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>